L’enfant grandit, le couple aussi (webinaire)

Dans ce webinar, je vous donne des clefs pour prendre soin de votre couple : communication orale, gestion de vos émotions et de vos besoins, sexualité consciente sont abordés ici.

Mon souhait concernant ce webinar, c’est que vous repartiez avec des pistes concrètes pour prendre soin de votre couple et que vous preniez conscience qu’il ne s’agit pas de prendre soin d’une personne supplémentaire (vous êtes déjà bien occupé avec vos enfants) mais ” prendre soin de votre couple, c’est prendre soin de vous”

La parentalité : une épreuve pour le couple ?

A l’arrivée d’un enfant, biologiquement parlant, nous sommes programmées, nous maman, pour que son bien-être soit notre priorité.

Dans le discours ambiant, on entend de plus en plus qu’il est important de ne pas négliger ses propres besoins parce que c’est ainsi que nous serons de “meilleurs” mamans. Le couple parental, par contre, est relégué au dernier rang des priorités.

Dans mon travail d’accompagnement des femmes, j’ai rencontré un grand nombre de mères pour lesquelles le couple n’était pas un sujet. “On verra ça plus tard”. Sous- entendu (ou pas): quand j’aurais trouvé mon équilibre, quand les enfants dormiront la nuit ect ect

Retrouver son équilibre de couple une fois parent n’est pas facile. Il faut jongler avec la fatigue, les inquiétudes, les tâtonnements, les croyances et les envies de parentalité de chacun des deux parents. L’écart peut se creuser facilement.

De la même manière que jeune maman nous avons besoin d’être conseillé l’allaitement, la santé, la parentalité…) parfois, trouver des pistes pour vivre mieux à deux (trois, quatre…) peut être nécessaire.

J’ai choisi de vous présenter les trois points d’attention principaux que j’ai retenu et dont je fais l’expérience:

  • comment soigner sa communication orale
  • comment prendre la responsabilité de ses besoins et de ses émotions
  • comment entretenir la relation par les corps.

En mettant en œuvre ces pistes- là, quel est l’objectif? C’est d’être un couple heureux.

 

Un couple heureux: qu’est-ce que c’est?

Dans l’article que j’ai écrit pour Grandir Autrement, j’ai développé les 7 principes de Gottman. Pour lui, un couple heureux est un couple qui en fait ses lois de vie.

Je vous les cite brièvement ici et vous invite à relire l‘article si vous voulez plus de détails.

  • Loi n°1 : enrichir sa carte du tendre. Mettre les jour les infos dont nous disposons sur notre conjoint par des rdv réguliers.
  • Loi n°2 : cultiver la tendresse et l’estime réciproque. Par le regard, le choix de nos paroles.
  • Loi n°3 : se tourner l’un vers l’autre au lieu de se détourner l’un de l’autre. Se montrer solidaire, compréhensif, en validant ses émotions…
  • Loi n°4 : se laisser influencer par son partenaire. Respect de l’opinion de chacun, éviter les jeux de pouvoir, les jugements.
  • Loi n°5 : résoudre les problèmes solubles. Prendre soin de sa communication.
  • Loi n°6 : surmonter les blocages. Accepter et respecter les aspirations de l’autre.
  • Loi n°7 : aller dans le même sens.

Comment soigner sa communication orale?

En règle générale, pour toute relation, je conseille les accords Toltèques que je présente sous la forme de la métaphore du chevalier:

  • L’étendard : faire toujours  de son mieux.
  • L’épée : protéger (mots gentils), agresser (mots méchants).
  • Le bouclier : se protéger (vous savez ce qui est vrai)
  • Le casque : poser des questions.
  • La mission : chercher la vérité. Ni interprétations ni suppositions.

Plus spécifiquement, en ce qui concerne le couple, Gottman met en garde contre 4 cavaliers,

4 comportements nocifs pour la relation : la critique, le mépris, l’attitude défensive, la dérobade. 

Gottman recommande notamment de

  • démarrer les discussions en douceur,
  • d’apprendre à faire et à accepter les tentatives de rapprochement.

Démarrer les discussions qui fâchent en douceur… en général, c’est à l’initiative de la femme. Pour qu’elles puissent porter leur fruits, il ne faut y trouver ni critique, ni mépris. Eviter l’attaque, l’agressivité. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas faire de reproches ou ne pas se plaindre des attitudes de l’autre, cela veut dire qu’on peut s’appliquer à dire les choses directement, telles qu’elles sont, sans passer par le mépris ou l’agressivité. C’est la même chose dans les grandes lignes de l’éducation bienveillante, quand on dit de ne pas critiquer la personne mais le comportement.

Concrètement,

  • utiliser le je,
  • décrire la situation sans juger ni évaluer l’autre,
  • être clair et courtois…
  • Surtout : ne laissez pas les reproches s’accumuler (effet cocotte-minute).
En cas d’agression

Dans le même sens, si vous vous sentez agressé par votre partenaire, assurez-vous qu’il se sent compris, respecté, aimé.

Pour faire retomber la pression, on peut prendre de grandes respirations mais aussi appuyer sur le frein. C’est l’image qu’utilise Gottman pour présenter les tentatives de rapprochement .

Quand on apprend à conduire, on apprend à freiner. C’est pareil dans les discussions de couple : quand on sent que ça part, faut savoir ralentir.

Les phrases de rapprochement sont là pour ça, encore faut-il apprendre à les utiliser à deux, à en faire un langage commun pour que ces tentatives soient comprises par les deux.

Dans l’idéal, il faudrait prendre un temps à froid pour en parler et décider ensemble ce qui vous convient.

Des phrases qui expriment

  • vos sentiments « j’ai l’impression de devoir me défendre, d’être critiquée » ;
  • le besoin de se calmer « s’il te plait, écoute moi » « on peut faire une pause » ;
  • des excuses ;
  • arriver à dire oui, trouver un terrain d’entente ;
  • arrêter tout ;
  • reconnaître ses torts…

Pour connaitre la suite de mon raisonnement, je vous invite à écouter la vidéo.

Vous voilà armé de 3 nouvelles cordes à votre arc :

  • l’une pour votre corps (la sexualité consciente),
  • l’autre pour votre cœur (les émotions)
  • et la dernière pour votre tête (communication orale).

Plus facile à dire qu’à faire me direz-vous… l’important c’est de persévérer, encore et encore.

Pour qu’une nouvelle habitude s’installe, il faut répéter, répéter encore. Les anciennes embrouilles, les vieux schémas vont se pointer à nouveau.

Si vous avez un vocabulaire commun pour les identifier, vous pourrez choisir ensemble d’agir autrement. Si vous choisissez de relier vos corps régulièrement, vous sentirez que l’énergie qui circule entre vous n’est plus la même, plus sereine.

Par conséquent, l’énergie du foyer sera elle aussi différente. Quand le couple est épanoui, les enfants le sont aussi. Quel parent bienveillant ne souhaite pas faire grandir ses enfants dans un environnement rempli d’amour ? Pour cela, commencer par vous et votre relation de couple en sont les meilleures fondations.

Prendre soin de votre couple, c’est prendre soin de vous.

Si je reprends l’image de l’être humain représenté par la calèche que je vous ai présenté en intro, la relation de couple peut être un fantastique levier pour relier cocher et passager en chacun de vous. Elle nous oblige à revisiter nos croyances et nos interprétations (si chers à notre cocher). La relation de couple nous force aussi à faire émerger nos besoins et nos valeurs (notre Etre intérieur, le passager). La relation de couple est donc une force, un cadeau pour nous révéler à nous-même.

C’est comme si nous disposions d’un guérisseur à domicile : le corps, par ses maux, n’aura pas être le révélateur de l’écart entre ce que vous vivez et ce que vous rêvez. Si passager et cocher communiquent bien, la calèche emprunte une route toute à fait agréable et confortable.

Pour aller plus loin,

Vous vous interrogez sur la sexualité consciente: cliquez ici (bientôt),

Vous avez envie de prendre du temps pour vous mais n’en avez pas, c’est ici.

Vous souhaitez partager ces quelques pistes sur le couple, elles sont résumées ici.

 

J’aide les personnes qui vivent leur corps comme un obstacle dans leur vie à mieux comprendre leurs forces et leurs faiblesses pour en tirer le meilleur et repenser leurs choix de vie.
Grâce à un cheminement en 5 étapes,
  • Vous identifiez des solutions qui vous correspondent puisqu’elles viennent de vous et non plus de l’extérieur.
  • Vous allez avoir des résultats puisque ce sont les vôtres.
  • Vous accédez à vos réponses personnelles, individuelles ; qu’il s’agisse d’améliorer vos relations, d’exercer un travail qui a du sens, d’être plus à l’aise avec l’argent comme avec votre corps ou votre sexualité.
  • Vous comprenez que votre rêve peut devenir réalité,
  • Vous établissez un plan d’action pour atteindre vos buts et le (les) réaliser.
  • Vous avez en mains VOTRE FEUILLE DE ROUTE INTERNE, LE MODE D’EMPLOI DE VOUS-MÊME.
Je vous offre une séance découverte de 20 minutes via skype pour vous aider à y voir plus claire: vous aurez une idée plus précise du contenu du message de votre corps et prendrez conscience de l’écart entre votre situation actuelle et vos désirs. Associé aux autres Trucs et astuces de santé que je vous ai déjà proposé, vous voilà armée pour vous réconcilier avec vous même et devenir votre propre thérapeute! Retrouver sur ce blog:

Découvrez 5 messages de votre corps
comme 5 signes pour vous libérer !

Découvrez les 5 signes envoyés par votre corps qui vous indiquent qu’il vous faut agir, pour vous relier à vous-même plutôt qu’aux normes qu’on vous impose.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest