La douleur, ça fait peur

Ce sujet me tient à cœur pour que vous considériez votre corps autrement.

Il existe 2 types de symptômes:

  • celui qui dérange de l’ordre de l’esthétique (acné), de la fatigue, des émotions en montagnes russes,
  • celui qui fait mal: une info est envoyé au système nerveux.

C’est la douleur.

Je vous renvoie au dernier livre de Martin Winckler, Tu comprendras ta douleur : pourquoi vous avez mal et que faire pour que cela cesse sur lequel je me suis appuyé pour mon intervention. Son auteur et moi-même avons prévu de nous rencontrer mi-novembre, il pourra ainsi vous en dire plus de lui-même, voir corriger mes imprécisions.

La douleur, c’est une sirène d’alarme, au même titre que les émotions.

On pourrait même dire que la douleur intervient en amont, juste avant les émotions, qu’elle les provoque.

Concrètement, Le système nerveux contrôle et protège le corps.

La douleur correspond donc à un phénomène neurologique à l’origine d’une expérience émotionnelle dont l’intensité dépend de chacun.

A chacun son seuil de perception, de tolérance en fonction de la génétique, de la culture, de son genre

(et oui, quoiqu’on en pense, par le jeu hormonal, c’est dit : les femmes sont plus sensibles à la douleur)…

Elle n’est pas comparable par deux personnes différentes. Evaluer la douleur ne peut être le fait que de la personne qui souffre à deux moments différents : est-ce que c’est plus ou moins douloureux par rapport à tout à l’heure ? Sur une échelle de 1 à 10 ? Bien sur les soignants ont aussi une échelle d’évaluation à utiliser quand la personne ne peut pas le faire par elle-même.

Parenthèse, parce que je ne suis pas rédactrice pour le magazine Grandir Autrement pour rien:

Pensez-y pour vos enfants avant de dire « mais non tu n’as pas mal », « ça y est, c’est passé ». En plus de nier leurs émotions, ce qui a un impact réel sur les futurs adultes qu’ils seront, c’est faux, c’est un mensonge.

Parce que la douleur est une expérience strictement personnelle, de l’ordre de la perception.

Elle peut donc être accentuée ou diminuée par vos pensées mais aussi par votre environnement (seule ou entourée, musique, alcool ect…). On peut agir sur elle sans pour autant la minimiser: elle est un message, c’est indiscutable.

J’aide les personnes qui vivent leur corps comme un obstacle dans leur vie à mieux comprendre leurs forces et leurs faiblesses pour en tirer le meilleur et repenser leurs choix de vie.
Grâce à un cheminement en 5 étapes,
  • Vous identifiez des solutions qui vous correspondent puisqu’elles viennent de vous et non plus de l’extérieur.
  • Vous allez avoir des résultats puisque ce sont les vôtres.
  • Vous accédez à vos réponses personnelles, individuelles ; qu’il s’agisse d’améliorer vos relations, d’exercer un travail qui a du sens, d’être plus à l’aise avec l’argent comme avec votre corps ou votre sexualité.
  • Vous comprenez que votre rêve peut devenir réalité,
  • Vous établissez un plan d’action pour atteindre vos buts et le (les) réaliser.
  • Vous avez en mains VOTRE FEUILLE DE ROUTE INTERNE, LE MODE D’EMPLOI DE VOUS-MÊME.
Je vous offre une séance découverte de 20 minutes via skype pour vous aider à y voir plus claire: vous aurez une idée plus précise du contenu du message de votre corps et prendrez conscience de l’écart entre votre situation actuelle et vos désirs. Associé aux autres Trucs et astuces de santé que je vous ai déjà proposé, vous voilà armée pour vous réconcilier avec vous même et devenir votre propre thérapeute! Retrouver sur ce blog:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest