La sexualité au fil du cycle menstruel

Dans ce live, j’aborde le sujet de la sexualité au fil du cycle menstruel.

L’expression est parfaite, elle vient de la revue Rêve de femmes de l’automne dernier.

De la même manière que je vous ai invité à vous reconnecter à votre corps de femme par votre cycle et ses rythmes. je voudrais ici vous inviter à prendre soin de votre sexualité en respectant le rythme de votre cycle.

Pour rappel, notre cycle menstruel est découpé en 4 phases. C’est un cercle fermé.

  • J1 est le premier jour de nos règles, celui qui nous fait débuter notre mandala lunaire pour nous aider à faire le point sur l’impact de notre cycle sur notre quotidien. On a abordé le sujet lors d’un précédent live. C’est la phase menstruelle, celle de la sorcière, c’est de l’introspection, du retour sur soi.

A votre avis, à quoi ressemble la sexualité durant cette phase ? Si vous deviez poser un nom pour la qualifier ?

Pour certaines, c’est “inexistante”, pour d’autres, c’est “sensationnelle” au sens où leurs sensations sont décuplées tant elles sont à fleurs de peau. Reste que c’ est l’énergie de l’hiver, le temps de se replier vers l’intérieur. On se sent lassée, lourde. On fonctionne au ralenti. Phase à la fois de deuil et de naissance.

En terme de sexualité, on se présente comme indisposée. C’est pourtant le meilleur moment pour se faire plaisir sans risque de grossesse et notre sensibilité est à son maximum.

Que demander à notre homme, à notre moitié pendant cette phase là ? Nous aider à nous retirer, à prendre du temps pour nous-même… en prenant le relais à la maison par exemple.

Pour vous , cette phase est-elle inscrite dans l’agenda pour ne pas prévoir trop d’engagement ou bien faites-vous comme si de rien n’était ?

  • La phase suivante, c’est la phase pré- ovulatoire, celle du printemps. De J3 à 3 jours avant l’ovulation, c’est le moment où on se tourne vers l’extérieur. On est dynamique, efficace, audacieuse. On en profite pour oser !

C’est le moment où on se sent belle, séductrice. C’est le moment où on est le plus à même de ressentir du désir tant ou frétille de joie et d’amour. C’est la période idéale pour se donner les moyens de réveiller sa sexualité : se donner des RDV amoureux, expérimenter, jouer…

C’est comment pour vous cette phase là ? Avez-vous identifier que c’était la phase la plus propice à vos plaisirs partagés?

  • Vient ensuite la phase ovulatoire, qui entoure l’ovulation (2,3 jours avant ; 2- 3 jours après). L’été nourricier. Phase d’accueil, c’est le moment où on prend des décisions, on s’expose, on aborde les situations conflictuelles, on reçoit des amis, on est authentique.

En terme de sexualité, ça se traduit comment ? On est au maximum de notre fertilité. Il y a un avant et un après l’ovulation. Avant, tout le corps est amour et cherche à s’offrir. Après, on peut ne plus avoir envie de contact du tout.

  • Et ensuite, dernière phase, celle de l’automne. la phase pré- menstruelle, créative, agitée. Si la fécondation a eu lieu, on quitte le cycle menstruel pour celui de la maternité. La sexualité dans ce cycle là, c’est encore autre chose et n’est pas le sujet aujourd’hui.

Partons du principe que la fécondation n’a pas eut lieu pour rester dans le cycle menstruel. Dans cette phase, ça bouillonne. Ou peut avoir l’impression de s’éparpiller, de laisser tout en plan. On explore. On hésite. On ajuste- Emotivité à son max. On s’énerve. Bref, c’est dans cette phase qu’on retrouve les symptômes du SPM.

Durant cette phase, la sexualité, c’est tout ou rien. On est plus fécondable donc on peut ne plus être intéressée du tout. Dans l’autre sens, libérée de la maternité, ou peut être parti entièrement sauvage, à la recherche de plus de sensualité.

Sur une échelle de 1 à 5, 5 étant synonyme de “tout à fait identifiées”, où en êtes-vous de l’identification de ces différentes phases pour vous ? 1 : c’est nouveau. 5 : C’est connu, identifié et je m’en sers.

Je vous ai souvent parlé de la sexualité consciente, dans ce groupe ou dans mes vidéos sur ma page Facebook. L’interêt de cette forme de sexualité, c’est qu’elle est beaucoup moins sensible à notre cycle menstruel. En plus de renforcer le lien avec notre conjoint, elle a en plus le pouvoir de lisser les désagréments associés à notre cycle menstruel. Pourquoi ? parce qu’elle fait circuler les énergies et nous nourrit en profondeur.
J’aide les personnes qui vivent leur corps comme un obstacle dans leur vie à mieux comprendre leurs forces et leurs faiblesses pour en tirer le meilleur et repenser leurs choix de vie.
Grâce à un cheminement en 5 étapes,
  • Vous identifiez des solutions qui vous correspondent puisqu’elles viennent de vous et non plus de l’extérieur.
  • Vous allez avoir des résultats puisque ce sont les vôtres.
  • Vous accédez à vos réponses personnelles, individuelles ; qu’il s’agisse d’améliorer vos relations, d’exercer un travail qui a du sens, d’être plus à l’aise avec l’argent comme avec votre corps ou votre sexualité.
  • Vous comprenez que votre rêve peut devenir réalité,
  • Vous établissez un plan d’action pour atteindre vos buts et le (les) réaliser.
  • Vous avez en mains VOTRE FEUILLE DE ROUTE INTERNE, LE MODE D’EMPLOI DE VOUS-MÊME.
Je vous offre une séance découverte de 20 minutes via skype pour vous aider à y voir plus claire: vous aurez une idée plus précise du contenu du message de votre corps et prendrez conscience de l’écart entre votre situation actuelle et vos désirs. Associé aux autres Trucs et astuces de santé que je vous ai déjà proposé, vous voilà armée pour vous réconcilier avec vous même et devenir votre propre thérapeute! Retrouver sur ce blog:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest