Sujet tabou: difficile d’être mère… et femme!

Qu’est-ce qui nous arrive ?

J’ai envie de commencer notre conversation par faire état de quelques petites phrases chocs. Les avez-vous déjà entendues ?

Elles sont là pour vous empêcher de vous plaindre parce que sérieusement, il y pire que votre situation perso dans le monde hein :))

Vous avez la chance d’être mère alors vous ne pouvez pas vous plaindre.

Dans notre société où la maternité est très valorisée, avoir un bébé, c’est la plus belle chose qui peut vous arriver.

Autant on parle du baby blues, de la dépression post-partum dans l’année qui suit la naissance, autant, après un an, c’est finit… si vous avez du mal avec vos enfants, c’est que l’éducation que vous leur proposez n’est pas adapté. C’est de votre faute donc.

Alors vous cherchez dans les livres des solutions, des outils pour faire mieux. Parce que c’est en faisant mieux que vous irez mieux n’est-ce pas?

C’est quand vous serez moins fatigué que vous arriverez à moins crier. C’est quand le petit sera sevré que vous aurez de nouveau envie de câlins. C’est quand il dormira dans son lit, c’est quand il ira à l’école ect…. ect…

Sauf qu’en attendant, votre corps craque petit à petit. Faut dire que se retrouver après l’accouchement, ça n’a pas été simple: entre les kilos en trop, le déplacement du bassin, la césarienne, l’épisiotomie ou ce changement de centre de gravité tout simplement. les tranchées, le retour de couche, les montées de lait… Bref, difficile de se réapproprier son corps devant le miroir. Et puis il y a tout ces petits détails, ces symptômes liés au cycle menstruel ou pas : les migraines, les maux du dos, les articulations qui se tordent.

Au niveau émotionnel, ce sont les montagnes russes: on est vite rattrapée par cette impression de ne pas être à la hauteur. Par vos enfants, votre conjoint…

Les enfants ont ce don de raviver vos blessures d’enfance, c’est un beau cadeau, cela vous oblige à avancer vers vous-même mais qu’est ce que c’est dure ! On se voit crier, on se voit reproduire les attitudes de nos parents… Dur.

Dans la revue Grandir Autrement, on en a fait tout un dossier « femme et mère, résoudre le conflit »: c’est dire si ce que je vous partage aujourd’hui n’est pas un scoop !

J’aide les personnes qui vivent leur corps comme un obstacle dans leur vie à mieux comprendre leurs forces et leurs faiblesses pour en tirer le meilleur et repenser leurs choix de vie.
Grâce à un cheminement en 5 étapes,
  • Vous identifiez des solutions qui vous correspondent puisqu’elles viennent de vous et non plus de l’extérieur.
  • Vous allez avoir des résultats puisque ce sont les vôtres.
  • Vous accédez à vos réponses personnelles, individuelles ; qu’il s’agisse d’améliorer vos relations, d’exercer un travail qui a du sens, d’être plus à l’aise avec l’argent comme avec votre corps ou votre sexualité.
  • Vous comprenez que votre rêve peut devenir réalité,
  • Vous établissez un plan d’action pour atteindre vos buts et le (les) réaliser.
  • Vous avez en mains VOTRE FEUILLE DE ROUTE INTERNE, LE MODE D’EMPLOI DE VOUS-MÊME.
Je vous offre une séance découverte de 20 minutes via skype pour vous aider à y voir plus claire: vous aurez une idée plus précise du contenu du message de votre corps et prendrez conscience de l’écart entre votre situation actuelle et vos désirs. Envie de partager sur le groupe?
Rejoignez-nous sur le groupe Facebook des étUNcelantes, cercle de femmes pour célébrer féminité et sexualité!
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Fermer le menu